CANTIQUES – Chants sacrés du corps amoureux I

14500436_1620421164917202_4020103490359270634_o


Julie AZOULAY

Chant et composition

Jérémie SCHACRE 

 Guitares

Thomas BOURGEOIS

Zarb et daf


Un programme de chants sacrés autour de la poésie du Cantique des cantiques et des Rubâi’yât de Rûmî. Un concert épicurien, hymne au bonheur de la vie terrestre où la femme et l’homme savourent ses splendeurs. Julie Azoulay met en musique ces poèmes antiques et médiévaux étincelants de beauté, qui rendent hommage à la nature. Lieu de vie et refuge, source nourricière, enchantement des sens mais aussi miroir de nos sentiments, la nature est chantée comme un cantique, une louange d’un sentiment spirituel.

Le Cantique des cantiques, court poème de la Bible, « le chant des chants » ou « poème des poèmes », est l’expression d’un plaisir sensuel qu’offre la nature en écho à l’extase de l’amour éprouvé dans sa chair et en écho à l’amour divin. Parmi les poètes de la langue persane de l’époque de la poésie classique, Djalâl ad-Dîn Rûmî, mystique du courant musulman soufi, poète et penseur du Moyen-Age, a le mieux perçu l’étroite relation entre la musique et la poésie. « Plusieurs chemins mènent à Dieu, disait-il, j’ai choisi celui de la danse et de la musique ». Amant passionné de Dieu, il exprimait ses sentiments d’une manière volcanique en créant un style unique dans la littérature persane.


Traduction du Cantique des cantiques par Patrick Calame, Le Grand Livre du Cantique des cantiques, Editions Albin Michel, 1999, et des Rubâi’yât (« Quatrains ») de Djaâl-Od-Dîn Rûmî par Eva de Vitray-Meyerovicth et Djamchid Mortazavi, Editions Albin Michel, 1993


Téléchargez le dossier L’IVRE Cantiques



 

14542571_1620421438250508_6984966964777213685_o